TEST – LEGO BATMAN 3 : AU-DELÀ DE GOTHAM

Lego Le Hobbit tout juste remballé, voici nos briques favorites qui reviennent ! Batman renfile son costume gris très très foncé pour une nouvelle aventure intitulée Lego Batman 3 : Au-delà de Gotham, accompagné de tout l’univers DC Comics. Présentation.

Lego Batman 3, le synopsis

Après deux premiers volets sortis respectivement en 2008 et 2012, la franchise du chevalier noir est de retour avec Lego Batman 3 : Au-delà de Gotham ! Le deuxième volume se clôturait en pleine ville de Gotham où Batman et son jeune prodige Robin venaient de retrouver les membres de la Justice League, Superman, Flash, Wonder-Woman, Hal Jordan le Green Lantern, Cyborg et Martian Manhunter. Cette fois-ci, ils quittent Gotham pour une toute autre mission : défendre la Terre du terrible Brainiac, un androïde collectionneur de planètes, et de Lanterns. Ce nouveau super-vilain a en effet capturé le leader de chaque Lantern, ennemis ou compagnons de Hal, afin de compléter son rayon miniaturisant à partir de leur anneau respectif et emporter la planète comme un nouveau trophée. Pour l’en empêcher, nos héros vont recevoir un soutien inattendu : celui de nos méchants bien-aimés, du Joker à Lex Luthor, en passant par Solomon Grundy, Cheetah ou bien encore Killer Croc. Néophytes de l’univers de DC Comics, pas d’inquiétudes, parmi les quelques 150 personnages disponibles en mode jeu libre, il y en a certainement que vous reconnaitrez.

Lego Batman 3, le gameplay

Sans surprise, les habitués des jeux Lego se sentiront comme à la maison. Toujours développé par les équipes de Traveller’s Tales, de chez Warner Bros Interactive, ce nouveau Lego Batman reprend toutes les astuces de gameplay des opus précédents, toutes franchises confondues. La jouabilité reste inchangée, ce qui permet de se replonger de suite dans le bain On retrouve les briques de telle ou telle couleur à détruire avec tel ou tel costume, les décors cassables permettant de construire la route à suivre, les objets bonus à récolter et les missions annexes à gogo. En bref, tout, ou presque y est pour ne pas être dépaysé. Les séquences en véhicules ont toutefois été repensées pour être… juste plus fouillis. Dans les niveaux, elles se font cette fois-ci en scrolling horizontal. Seulement, entre les tirs de votre véhicule, ceux de vos ennemis, les bonus, les pièces, et le décor, on ne comprend plus ce qu’il se passe à l’écran et on finit par tirer sur tout ce qui bouge. En mode libre, on perd le côté fun de se balader en Batmobile, cheveux au vent, dans les rues de Gotham City, comme cela était possible dans Lego Batman 2. Malgré les phases en véhicules qui ne sont toujours pas au point, le jeu est dans l’ensemble très bien géré, même avec l’écran partagé en mode coopération avec un deuxième joueur. D’ailleurs, à l’image de la multitude de personnages jouables, il est bien plus drôle de s’attaquer à ce jeu avec un second joueur. Plus on est de fous, plus on rit !

Lego Batman 3, on y joue ou pas ?

A l’évidence, si vous appréciez les autres jeux de la marque, comme Lego Le Hobbit sorti l’an dernier ouLego Marvel Super-Heroes avant lui, ce nouveau Lego Batman vous est plus que recommandé. Malgré un goût de déjà-vu, ce jeu reste tout aussi drôle, divertissant et soigné que les autres, particulièrement au niveau des doublages français irréprochables. Le second degré ambiant colle parfaitement à l’univers des Lego, et ce ne sont pas les grognements de Batman, que l’on croirait tout droit sortis du film La Grande Aventure Lego, qui tachent le tableau. De plus, ce jeu permet de mieux se familiariser avec la richesse de l’univers DC Comics. En effet, en charge de la production de ce Lego Batman 3, la société Warner Bros prépare son public et attise sa curiosité quant à sa future adaptation de la Justice League (rattrapant ainsi son retard sur un certain Marvel Studio), même si ce n’est évidemment pas le but premier. Ici, il est question d’un jeu drôle, au gameplay efficace, et à la durée de vie plus qu’extensible. Si le mode histoire vous occupera une dizaine d’heures environ, il ne représente que 25% de la totalité du jeu. Pour les joueurs collectionneurs dans l’âme, vous voici partis pour une longue exploration qui vous révèlera les dernières surprises de cet opus, des tréfonds de la Batcave jusqu’au plus haut de la Tour de surveillance de la Justice League. Largement de quoi se mettre sous la dent donc, d’autant que ce Lego Batman ne sera sans doute pas le dernier. Peut-être un Lego Justice League pour accompagner le film à l’horizon 2017, qui sait ?

ON AIME
  • La richesse de l’univers DC Comics
  • L’humour second degré
  • Le mode coopération à deux joueurs
ON AIME MOINS
  • Un mode histoire un peu court
  • Un gameplay déjà-vu
  • Les séquences en véhicules fouillis
L'actualités gamings>

Laisser un commentaire