PROJECT GOTHAM RACING sur x-box

Graphisme
9/10

La X-Box en quasi pleine possession de ses moyens. Le rendu des voitures est sublime, la gestion des reflets est exceptionnelle. Sans tomber dans l’excès, les effets sont justement dosés et offrent une qualité d’image jusqu’alors insoupçonnée. On s’approche de plus en plus lde a réalité quand les démos sont vues à quelques mètres de l’écran. L’anti-aliasing est réglé au minimum, juste ce qu’il faut pour éviter une image floue à la Wreckless. On regrète en revanche que ce jeu n’offre pas un mode 16/9.
Son
8/10

Project Gotham Racing ne frime pas dans l’environnement sonore. Le Dolby Digital se débrouille admirablement bien dans la gestion des évènements, sans pour autant atteindre le niveau de Deadly Skies. Les bruitages ne sont pas véritablement à la hauteur de ce qu’on espérait, mais le jeu se rattrappe par une bande son riche et variée. On peut choisir entre de nombreuses radios locales ou compiler virtuellement un cd avec les multiples titres disponibles. Une chance vu le nombre d’heure que l’on se prépare à passer devant le jeu.
Jouabilité
8/10

Un volant ne serait pas un mauvais investissement. Les automobiles sont fidèlement modélisées, avec leurs atouts et leurs défauts. Si la conduite des petites voitures ne pose pas trop de problème avec la manette, les choses se corsent quand on a accès à des bolides plus puissants. Les comportements routiers de chaque véhicule est distinct des autres, on n’est heureux de ne pas se retrouver avec des engins où seul la vitesse change. On apprend ici l’art délicat du pilotage, avec ses joies et ses contraintes.

Intérêt Global : 8/10

“A elle seule la vitesse ne suffira pas pour remporter cette course. Vous devrez aussi faire preuve de style, d’adresse et aimer prendre des risques pour gagner un maximum de points Kudos et vous distinguer des autres! Dans votre quète pour la gloire, vous aures le privilège de piloter au plus 25 voitures, toutes plus sensationnelles les unes que les autres, dans quatre des plus grandes villes du monde. Mais vous devrez aussi vous surpasser au volant : la gloire ne s’acquiert pas sans efforts…” peut-on lire sur la jaquette.

Project Gotham Racing s’annonce comme le jeu de conduite (et non pas de course) que l’on attendait. Les fous du volants n’ont qu’à bien se tenir, le pied au plancher n’a pas sa place ici. Reprenant avec réalisme les comportements des véhicules, Project Gotham Racing procure des sensations de jeu nouvelles. La victoire s’acquiert par la maitrise des trajectoires, des freinages, des accélérations, des caractéristiques de chaque véhicule.

Project Gotham Racing n’est pas qu’une simulation de course classique car le style et la frime possèdent une part importante dans l’évolution du jeu (c’est en partie dessus qu’il faut compter pour obtenir le plus de points). Avec de l’entraînement, chaque dérapage contrôlé sans toucher les glissières vous apportera un maximum de Kudos et vous ouvrira les portes de bolides de rêves. C’est une riche idée et donne une autre dimmension que l’objectif médaille d’or.

Le voyage est aussi de la partie. On a l’opportunité de faire le tour de quartiers par tous les temps de Tokyo, San Francisco, New York et Londres. On regrète cependant l’absence d’un mode balade (on l’attend dans le prochain Midtown Madness 3 du même éditeur).

Premier en tout? C’est possible. Cinq modes de jeu sont proposés :

Course rapide : franchissez les points de contrôle et mesurez-vous à 5 autres adversaires. Remportez une médaille de bronze au moins dans chaque ville pour progresser.

Course d’arcade : gagnez un minimum de Kudos en slalomant entre des cônes de signalisation. Remportez une médaille de bronze au moins dans chaque ville pour progresser.
Contre la montre : réalisez un tour en moins de temps que le minimum demandé sur l’un des 200 circuits au volant d’une voiture déverrouillée.

Défis Kudos : c’est l’essence même de Project Gotham Racing. Testez votre adresse en remportant le maximum de kudos dans des courses contre d’autres voiture. L’objectif n’est pas forcément la 1ere place mais de finir au moins 3eme avec un maximum de Kudos.

Multijoueur : jusqu’à 4 joueurs pour partager les sensations de course

Project Gotham Racing répond dans l’ensemble aux attentes qu’on attendait de la part de Microsoft. L’achat d’un volant compatible X-Box est cependant recommandé pour profiter pleinement du jeu. Attention toutefois, le gameplay pourra refroidir ce qui s’attendnait à voir un Super Burnout et ses sensations de vitesse folles.

L'actualités gamings>

Laisser un commentaire

fringilla luctus vulputate, mattis libero elit. risus