Test — La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor

Test — La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor

Vous êtes Talion, l’un des rodeurs du Gondor qui veille sur la Porte Noire, guettant le moindre signe du retour de Sauron sur la Terre du Milieu. Jusqu’au jour où la Main Noire de Sauron lança un assaut sur votre avant-poste. Impuissant, vous avez assisté à la mort de votre femme et de votre fils avant que la Main Noire ne vous tranche la gorge. Étrangement alors que vous auriez dû mourir, le fantôme d’un elfe prit possession de votre corps et vous sauva la vie. En échange, il souhaite que vous vous vengiez de la Main Noire…

Explorez le Mordor dans La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor

Pour les puristes du Seigneur des Anneaux, l’histoire est censée se passer entre 2950 et 3020 du Troisième Âge ce qui correspond au retour de Sauron en Mordor et la Guerre de l’Anneau. Je pense que La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor est d’avantage fait pour les amateurs de dernière minute plutôt que les aficionados inconditionnels. En effet, le jeu est plein de petites erreurs sur l’univers et peut exaspérer les connaisseurs. Il en est de même pour la représentation du Mordor où l’on s’attend à un pays sale, poussiéreux et maudit : je le trouve bien trop « propre ». Je n’ai pas assez ressenti la pesanteur et la corruption du pouvoir de Sauron. C’est d’autant plus vrai lorsque je suis arrivé dans la seconde carte (sur deux disponibles), qui est une prairie verdoyante, pratiquement paisible. C’est un peu raté pour l’immersion dans le Mordor, je me suis plutôt cru dans les terres aux alentours que réellement derrière la Porte Noire.

Fort heureusement, la qualité graphique de La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor est au rendez-vous et l’on prend grandement plaisir aux longues marches dans ces contrés. De nuit, sous la pluie ou sous un soleil éclatant, l’environnement est très agréable à regarder. Comme je l’ai dit plus haut, je regrette que l’ambiance ne soit pas plus sombre.

La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor, un mélange entre Assassin’s Creed et Dynasty Warriors

Le gameplay de La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor est dynamique, quoique déjà vu maintes fois. Si vous avez déjà joué à Assassin’s Creed alors vous serez en terrain connu : la mécanique de mouvement est pratiquement identique. Pour massacrer des hordes d’orques et d’Uruk, vous auriez le choix entre deux approches : furtive ou rentrer dans le tas. Selon votre manière d’appréhender les combats, vous obtiendrez alors de précieux points d’expérience qui vous permettront d’accroitre votre puissance. Massacrer des hordes d’Uruks n’est qu’un début, il vous faudra viser la chaine de commandement. En suivant l’histoire du jeu, vous saperez petit à petit le pouvoir de Sauron dans le Mordor et rapidement, vous en viendrez à tuer les Capitaines Uruks. Les tuer vous rapportera de précieuses runes pour vos armes, ce qui vous donnera quelques bonus pour votre épée, votre dague ou votre arc !

La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor vous donne également une vision de l’ensemble de la chaîne de commandement du Mordor, du capitaine le plus insignifiant jusqu’aux grands chefs de guerre. En tuer un rompra la chaîne, mais, lorsque vous serez tué, cette chaine se rétablira et les survivants accroîtront leurs pouvoirs. Brillante idée ! Des missions annexes seront également de la partie et vous permettront à la fois de viser les capitaines et de les empêcher d’accroitre leur puissance. Vous pouvez également interroger les Uruks pour connaitre les forces et les faiblesses des capitaines, et les exploiter vous donnera des runes plus puissantes.

Quelques figures connues dans La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor.

Tout au long de l’histoire, Talion et le joueur seront amenés à rencontrer quelques figures connues du Seigneur des Anneaux. L’elfe qui vous possède est également une figure connue du monde de Tolkien. Monolith Productions a pris quelques libertés avec l’univers en créant de nouvelles créatures. Ces créatures ont également une utilité dans votre périple et vous permettront de tuer des Uruks à la pelle ou de faire diversion.

Malheureusement, La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor s’avère répétitif à la longue et le scénario s’effrite au fur et à mesure que vous progresserez dans le jeu. Un poil trop linéaire, des décors certes magnifiques, mais peu variés, le jeu n’en reste pas moins agréable et représente une bonne durée de vie – comptez une quinzaine d’heures pour terminer l’histoire principale.

Pour finir, je ne croyais pas en La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor. Il s’est avéré une bonne surprise pour moi et si vous avez aimé Assassin’s Creed, il représente une bonne source d’amusement. A noter, je l’ai trouvé plus maniable sur PC avec les contrôles clavier/souris que sur console.

ON AIME
  • Les graphismes
  • Une bonne durée de vie
  • Massacrer des Uruks par centaine
ON AIME MOINS
  • Répétitif
  • Des décors peu variés
  • Un scénario creux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *