Les Stands E3 ACTIVISION et Namco

Les Stands E3 ACTIVISION et Namco

Activision faisait aussi partie de ces stands surveillés de près lors de cet E3. Non seulement parce que pas mal de jeux à grosses licences y étaient présentés comme les Les 4 FantastiquesX-Men Legends 2 : Rise of the ApocalypseUltimate Spider-Man, mais aussi parce que des gros titres Next Gen faisaient partie du lot, seulement en vidéo. Du coup, des files d’attentes immenses s’accumulaient pour aller voir quelques minutes de Quake IV ou encore du très immersif Call of Duty 2.

L’actualité avec Activition

A peine arrivé sur le stand, que nous voilà mis face à un mur gigantesque sur lequel était gravé le signe des Les 4 Fantastiques. Le trailer du jeu croisé avec celui du film tournait en boucle, alors qu’un peu plus loin, Ultimate Spider-Man se jouait par des fans impatients.

Un château en papier mâché abritait les démos de Shrek SuperSlam, alors qu’un mur taggué à l’honneur du plus grand skateur du monde faisait la promo de Tony Hawk’s American Wasteland. Surtout après la démonstration de Tony himself dès l’ouverture du salon juste devant l’entrée du Convention Center – nous avons loupé l’événement :( – les fans ne pouvaient manquer le rendez-vous sur le stand.

Dans un tout autre registre, The Movies démontrait ses talents de Sims-like complètement décalé et original, alors que le nouveau True Crime : New York City animait le stand grâce à son DJ enfermé dans une cage. On pouvait même se faire tirer le portrait de repris de justice aux côté d’agents de police aux charmes certains…

Un bunker de la Seconde Guerre Mondiale protégeait la salle de projection de Call of Duty 2 version Xbox360, alors qu’à l’autre extrémité du stand, une porte futuriste dissimulait Quake IV. Certainement les deux gros événements du stand Activision, et qui valaient véritablement l’attente. Activision était donc encore une fois présent cet année à l’E3, et risque de marquer cette année 2005 en beauté.

[E3 STAND] NAMCO

Disposé dans le plus grand hall du salon, le South Hall, Namco siégeait fièrement entre ses deux confrères nippons à savoir Sega et Konami.

Côté stand, Namco avait fait les choses en grand, disposant ainsi d’une estrade et d’une mise en scène particulièrement bien léchée pour son Soul Calibur III. Une sorte de mini temple avait été confectionné pour l’occasion afin de garder les précieuses bornes du titre. En haut, les personnages phares de la série prenaient des poses hyper classes histoire d’attirer l’attention des joueurs les plus éloignés !

Sur la scène, des shows venaient fréquemment animer le stand. Combat épique entre Mitsurugi et Kilik, chorégraphie pimentée des babes, Namco a clairement mis l’ambiance pendant ce salon !

Evidemment, Hellgate : London et sa démo jouable faisaient aussi partie des attractions du stand, dans un décor très sombre. D’autres jeux avaient aussi le mérite d’être présents, comme Soul Calibur IIIUrban ReignWe Love KatamariHello Kitty : Roller Rescue ou encore Pac-Man World 3, aux côtés de beaucoup d’autres plus anecdotiques.

Toute une partie du stand était aussi réservée aux oldies Namco maintenant disponibles sur téléphones portables. Une bonne cure de rajeunissement pour certains, et toujours du fun avant tout.

Namco s’affirme encore et toujours comme un grand développeur. Son rapprochement avec Bandai pourrait bien lui conférer encore plus de stabilité et améliorer encore la qualité générale de ses titres… sans oublier l’exploitation des licences de Bandai qui pourrait donner un mélange détonnant !

[E3 STAND] JOWOOD

Si vous nous demandez réellement ce qui a retenu notre attention sur le stand de Jowood, sur lequel MC2 présentait aussi ses prochains titres, on vous dira sans trop d’hésitation ses Babes remarquées dans tout le salon.

Pour autant, nous sommes là pour parler des titres présents sur le stand. Et à ce niveau, il y avait clairement de quoi faire, notamment avec le très emballant Sniper Elite qui nous a laissé une excellente impression, chose que vous découvrirez dans la preview disponible d’ici très bientôt.

Mais le gros événement était sans conteste le jeu adapté de la licence Stargate SG-1, Stargate SG-1 : The Alliance. Et avec une gigantesque porte des étoiles aménagée spécialement pour l’occasion, il faut reconnaître que le stand avait sacrément de la gueule !

Sans oublier le petit studio (salon/chambre) installé pour Singles 2 : Trio d’enfer !, sur lequel des babes assez entreprenantes n’hésitaient pas à déshabiller, et pas que du regard, les visiteurs du stand. L’homme objet se retrouvait souvent attaché au lit et subissait les gages coquins en attendant sa libération.

D’ailleurs place aux images !

[E3 STAND] ELECTRONIC ARTS

Comme à son habitude, Electronic Arts faisait figure de mastodonte lors de cet E3. Le géant américain faisait ici patte douce et avait mis toutes les chances de son côté pour appâter les Gamers. C’était donc avec un stand gigantesque qu’EA imposait sa marque de fabrique sur le salon.

Disposé juste à l’entrée du hall et incroyablement bruyant, il fallait être sérieusement entamé pour ne pas le repérer. A contrario, le monde et le bruit éreintants qui habitaient les lieux n’étaient guère rassurants, presque effrayants pour les simples joueurs que nous sommes…

Et pourtant pénétrer dans le cœur du stand avait du bon ! Presque aussi impressionnant qu’une attraction du Futuroscope, un écran géant à 360 degrés était là, disposé juste devant nous, mettant en scène les dernières productions sportives Xbox360 sous une profusion d’effets sonores qui allaient jusqu’à faire trembler le sol… Spectacle à ne pas manquer en somme.

Graphismes impeccables, réalisation scotchante, Madden NFL 06Tiger Woods PGA Tour 06 et Fifa 06 étaient là pour nous rappeler la toute puissance d’EA dans le genre !

A côté de cela, on découvrait en grande pompe Need for Speed: Most Wanted sur Xbox360 et une pléthore de jeux PSP tels que Burnout Legends.

Une fois sortis de cette énorme sphère numérique, on retombait, une fois encore, sur les productions EA. Y’a pas à dire, ils sont trop forts chez Electronic Arts, la disposition du stand vous obligeant à brasser quasiment toutes les productions dévoilées lors de cet E3. D’autant que chaque borne était ornée par une gigantesque affiche ultra classe ! Battlefield 2 : Modern CombatBurnout RevengeHarry Potter et le Prisonnier d’Azkaban faisaient incontestablement le show sur le stand !

Malgré le gigantisme du stand reposaient de-ci, de-là, des petites pièces secrètes et privées riches en joyaux numériques ! C’est ainsi que sur le côté droit siégeait fièrement The Godfather, alias Le Parrain. EA oblige, une fois rentrés dans le mini stand, on plongeait dans un univers aux couleurs du jeu. Rustique à souhait, tout respirait bon la « mafiosa attitioude ». Même l’un des développeurs s’était déguisé pour l’occasion, histoire de prendre lui aussi part à la fête ! Dans une seconde pièce, on pouvait découvrir tranquillement le soft dans de beaux fauteuils d’époque.

Mais une expérience bien plus palpitante nous attendait. Et cette expérience était sous le signe d’une seule couleur : le noir ! Vous l’aurez compris, c’est de Black dont il s’agit, l’un des titres qui nous aura le plus séduit pendant ces trois jours de salon. Et pour le découvrir il fallait jouer de ses relations car il n’était accessible que sur rendez-vous.

Remarquablement camouflé au second étage du stand, dans les backstage même d’EA, le zoom du titre vous montrera que nous n’avons pas été déçus par l’excursion !

Une fois de plus, il était difficile de passer à côté du géant du jeu vidéo, tant le stand d’EA s’imposait comme un passage obligatoire dans le salon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *