QUELQUES QUESTIONS SUR MARIO PARTY 7

QUELQUES QUESTIONS SUR MARIO PARTY 7

Alors que Mario Party 7 viendra réchauffer nos Gamecubes fin janvier prochain, voilà que Shuichiro Nishiya, Directeur du projet, répond à quelques questions posées par la presse française. Embauché chez Hudson Soft depuis 1994, Nishiya San est un peu le spécialiste des Mario Party, puisqu’il travaille sur la série depuis ses débuts sur N64.

Le jeu Mario Party 7


Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? Quelle est votre fonction chez Hudson Soft et sur quels jeux avez-vous travaillé ?

Je m’appelle Shuichiro Nishiya et je travaille chez Hudson Soft Company Limited. J’ai participé au développement de Mario Party 2 à 5 en tant que directeur des mini-games. Mais depuis Mario Party 6 et 7, je suis chargé de diriger la totalité du projet en tant que Directeur. Mon activité est focalisée sur cette série depuis 1999, depuis Mario Party 2 sur Nintendo 64.

Quelles sont les grosses innovations dans ce Mario Party 7 ?

La grande innovation est que le jeu est maintenant jouable par huit joueurs en simultané. Le fait de passer de quatre à huit joueurs maximum permet au jeu d’être beaucoup plus convivial, et nous avons remarqué que plus on augmente le nombre de joueurs, plus le fun est présent. Et même si réunir huit personnes n’est pas toujours évident, vous pouvez toujours compléter votre partie avec des PNJ. Jouer contre des PNJ (personnages joués par la console) est aussi fun que de jouer contre des amis, alors n’hésitez pas à essayer le mode huit joueurs.

Concernant ce mode huit joueurs, a-t-il été difficile à mettre en place ?

L’une des grandes difficultés a été de trouver l’endroit pour tester ce mode. Car huit personnes ça prend de la place, et nous avons du réquisitionner une de nos salles de réunions, plus grandes en taille, pour les tests. Nous avons eu beaucoup de mal à contenir nos cris et nos émotions, et les personnes en réunion dans les salles voisines n’étaient pas toujours très contentes du bruit… Mais il est clair qu’à huit joueurs, Mario Party 7 est très amusant, alors essayez-le avec vos amis ou votre famille.

Comment sélectionnez-vous les mini-games ? Les concevez-vous en avance ou en créez-vous beaucoup et faites le tri parmi ceux que vous aimez ?

On planifie en avance chaque mini-game. Et pendant la production, on les essaye encore et encore afin de les améliorer et les rendre toujours plus fun. Evidemment, certains ont été mis de côté après les avoir essayé. Mais les mini-games définitifs sont choisis parmi les meilleurs et validés par Hudson Soft et Nintendo.

Comment créez-vous tous vos mini-games ? Quelle est votre source d’inspiration ?

En fait, toute l’équipe propose des idées, quelque soit son poste dans le projet. Les idées peuvent venir d’un détail de la vie quotidienne, et sont alors rapportées au chargé des plannings des mini-games. Pour exemple, le mini-game intitulé « Battery Ram » a été conçu suite au déménagement d’une longue table dans un de nos bureaux assez étroit. Et voilà, une idée est née !

Dans Mario Party 6 & 7, certains mini-games nécessitent un micro fourni avec le jeu. Mais pourquoi ne pas créer des mini-games jouables avec les autres accessoires du Gamecube comme les Kongas ou le tapis de danse de Mario Party Mix, pour ceux qui en sont équipés ? Cela pourrait apporter encore plus de diversité au gameplay, non ?

L’idée est intéressante. Mais nous préférons nous focaliser sur les joueurs non équipés de ces accessoires. Si nous intégrons de tels mini-games, beaucoup seront déçus et frustrés de ne pouvoir les essayer à cause d’un accessoire qu’ils n’ont pas. Du coup, nous avons décidé de n’inclure que des mini-games jouables avec le micro, fourni avec le jeu.

Avec son micro, ses deux écrans dont un tactile et ses fonctions sans fil, la Nintendo DS est un support rêvé pour un Mario Party. Avez-vous un tel projet en cours ?

Les capacités de la Nintendo DS sont très intéressantes pour un Mario Party. Et nous désirons créer un Mario Party sur Nintendo DS dès que nous aurons l’idée rêvée pour lancer le projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *