NAVIGATEUR NINTENDO DS

NAVIGATEUR NINTENDO DS

Décidément, la DS de Nintendo est une machine qui nous surprendra toujours. Dévastant tout sur son passage, la portable a su conquérir les gamers les plus exigeants tout comme les joueurs occasionnels. Voir arriver un programme tel qu’un navigateur Internet sur DS tient presque de la logique, il est même étonnant qu’il ne soit pas arrivé plus tôt.

LA DS SUR LE WEB

L’une des caractéristiques de la console aux deux écrans est de proposer du jeu on-line en Wi-Fi, que ce soit à la maison si l’on est équipé ou bien à proximité d’une borne d’accès à disposition dans de nombreux lieux publics. Mais jusqu’à maintenant, seul le jeu était possible. Pour surfer sur la toile, vous devrez donc acquérir le navigateur dédié prévu à cet effet. Afin de développer celui-ci, tout comme celui de sa future Wii, Nintendo a fait appel à Opera, le concepteur du browser homonyme que certains d’entre vous connaissent bien. Avec FireFox, c’est l’une des alternatives de choix face à l’omniprésent Internet Explorer.

VISITE DU MEILLEUR SITE DU MONDE

Entrons maintenant dans le vif du sujet. C’est bien connu, rien ne vaut une bonne mise en situation. C’est pourquoi nous vous offrons une petite visite d’un site pris totalement au hasard comme… Gamers.fr. Oui, oui, le hasard fait bien les choses.

Premier constat, il faut avouer que l’affichage des pages est plutôt lent ; il est possible de désactiver l’affichage des images pour rendre la navigation un brin plus rapide, mais, même dans ce cas, nous sommes encore assez loin de ce qu’une connexion haut débit offre sur PC. Bien sûr, sur un support comme celui-ci, il fallait s’y attendre.

Autre limite : la taille modeste des écrans. Oubliez les normes PC, résolution en 1024×768 et autres. Mais les concepteurs ont tout de même réfléchi à deux types d’affichages afin de pallier à ce problème. Le mode général utilise distinctement les deux écrans : l’écran tactile affiche la page comme elle apparaîtrait sur un moniteur, tandis que l’écran supérieur affiche un zoom de la zone que vous aurez sélectionnée à l’aide du stylet. On y perd un peu en réactivité, puisqu’il faut sans cesse déplacer le cadre pour lire un texte, d’où le second mode : le SSR (Small Screen Rendering). Un peu plus pratique pour les textes en longueur, ce mode a le défaut de déformer les pages car il les adapte à la largeur de la console tout en gardant des textes à un format lisible. Concrètement, si vous ouvrez la page d’accueil de Gamers.fr, la liste des rubriques Actu, Tests etc. s’affichera à la verticale ; et c’est la même chose pour tout le reste. Ce n’est pas vraiment un problème en soi, il faut juste un temps d’adaptation pour s’y faire.

LA SOLUTION DE SECOURS

Le véritable problème du navigateur DS, c’est qu’il vous prive du tout contenu interactif : impossible de profiter du son et encore moins de la vidéo. Néanmoins, la compatibilité avec les différents standards (HTML, XHTML…) vous permet, outre la consultation, d’aller alimenter les forums ou poster vos commentaires, par exemple. Au final, il pourrait se révéler pratique dans les cas où ce serait votre seul moyen d’accéder à Internet (vacances, déplacement pro, une panne de PC…), pour consulter vos mails ou les dernières news de votre site préféré, mais n’en attendez pas plus. Pour info, le Navigateur DS est commercialisé en deux versions (DS Standard ou Ds Lite) au prix de 40 € et le boîtier inclut, en plus de la cartouche, une extension de mémoire à placer dans le port GBA lors de son utilisation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *