La GAMEBOY MICRO

La GAMEBOY MICRO

Après quelques rumeurs persistantes, Nintendo a présenté à l’E3 dernier la dernière version de sa GBA : la GameBoy Micro.

Pourquoi Micro ? Tout simplement parce que cette nouvelle console GBA a été créée sous le signe de la miniaturisation : petit écran, petits boutons, le tout avec un design toujours aussi réussi. Du même coup, grâce à ses dimensions ultra réduites – 100mm x 50mm x 18mm pour 80 grammes – la GameBoy Micro est faite pour nous accompagner partout : dans une poche de pantalon, au fond d’un sac… rien ne peut l’arrêter ! Surtout que son revêtement métallique très résistant s’oppose aux chocs et aux rayures.

 Micro : elle porte bien son nom.

Côté ergonomie, certains se diront que la petitesse de la console risque de donner des crampes aux grandes mains des vieux Gamers. Et pourtant, force est de constater que la GameBoy Micro est très agréable à toucher, à jouer, et arrive même à détrôner le confort déjà excellent de la GBA SP elle-même ! Cette aisance de jeu est clairement facilitée par la croix multidirectionnelle et les boutons A et B maintenant plus en relief, qui rappellent la manette NES. Les boutons L et R sont eux aussi faciles d’accès, et pourtant presque intégrés au design de la coque. Enfin, sur la tranche inférieure, les boutons secondaires Start et Select très discrets sont toujours accessibles à distance de pouce. D’une couleur bleue en charge ou au démarrage de la console, ces deux derniers boutons tournent au rouge quand la batterie commence à s’essouffler.

Avec ce petit bout de chou de Micro, on redécouvre avec beaucoup de plaisir les jeux GBA qui prennent de-ci de-là la poussière. Cependant, notez que les jeux GameBoy et GameBoy Color ne sont plus compatibles…

 Les boutons Select et Start.

Mais l’ergonomie n’est pas le seul atout de la Micro. Loin de là. Car l’écran de la console a beau être considérablement réduit face à la GBA de base, il bénéficie maintenant d’un rétro-éclairage de grande qualité, et d’une finesse graphique qui impressionne pour un si petit modèle. Sa luminosité est évidemment réglable sur cinq niveaux, mais à quoi bon ? Son autonomie générale d’une bonne dizaine d’heures suffit largement à ne pas sacrifier ce plaisir visuel.

Côté son, ce que crache la console en façade est vraiment impressionnant pour une telle demi-portion. La GameBoy Micro sait se faire entendre ! Et si vous préférez faire dans la discrétion, une prise casque située sur sa tranche inférieure est de nouveau disponible. Ce gros défaut de la GBA SP est donc maintenant un vague souvenir !

 Le volume sonore.

La GameBoy Micro est vendue pour le moment sous quatre coloris : gris, vert, bleu et rose. Mais elle propose de nouvelles coques vendues séparément, voire même quelques fois collector, qui permettent de personnaliser sa console à son image. De plus, ces nouvelles coques permettent au joueur de changer son écran très simplement si celui-ci venait à être rayé. C’est pas cool la vie ?

Afin de protéger la console de ses ennemis jurés – pièces, clés, portables, produits de beauté en tous genres… – un petit sac de protection est fourni dans le bundle de base. On ne manquera pas de s’en servir… Tout comme les 500 points Nintendo VIP à enregistrer sur son compte du Nintendo.fr. Petit détail qui a toujours son importance.

Enfin, la console est évidemment fournie avec son adaptateur secteur, indispensable pour recharger la console. Car à la différence de la GBA, de la GBA SP et de la Nintendo DS qui utilisent le même chargeur, la GameBoy Micro dispose de son propre format. Voilà le plus gros défaut de la console. Du coup, il faudra penser aussi à acheter un adaptateur afin de linker sa Micro à ses grandes sœurs pour les parties en multi…

 Un bien bel objet.

Malgré son prix un peu élevé (99 euros), l’arrivée discrète de la GameBoy Micro est loin d’être un coup d’épée dans l’eau. Sa taille réduite, son ergonomie excellente et sa résistance en font une véritable console de poche à emmener partout, sans modération. Et son autonomie d’une dizaine d’heures assurent des parties trépidantes.

Compatible avec tous les jeux GBA, sa ludothèque est donc d’ores et déjà pourvue de centaines de titres à découvrir et à redécouvrir.

On a hâte maintenant que cette Micro se transforme en lecteur MP3 ! Car avec cet accessoire, cette console deviendra presque indispensable… La GBA SP bientôt détrônée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *