Le jeu vidéo du film Deadpool

Le jeu vidéo du film Deadpool

Deadpool

High Moon Studios est un habitué de l’adaptation ciné en jeu vidéo. En 2008, ils ont développé La Mémoire Dans La Peau (saga avec Matt Damon) puis se sont penchés sur la licence Transformers entre 2010 et 2012 à un rythme d’un jeu par an. Le 28 juin dernier, ce sont cette fois les comics et l’univers Marvel qui sont adaptés avec le très excité Deadpool.

Play for the fun pour le jeu Deadpool

Premier constat après quelques minutes de gameplay : Deadpool est là pour amuser la galerie. C’est un peu l’inverse d’un Wolverine (X-Men) qui lui a du mal à afficher le moindre rictus. High Moon s’amuse avec le joueur au travers des dialogues qui s’adressent directement à celui-ci ou des phases de jeu totalement grotesques (sortie d’écran, moqueries, …). Si le jeu souffre de beaucoup de défauts, il a au moins le mérite de retranscrire brillamment l’esprit de cet héros un peu loufoque. Car l’attitude nonchalante du protagoniste permet de faire transpirer un charisme ultra fun. Ajoutons à cela une modélisation impeccable qui a ravi ou ravira les amoureux du Comics. Mais est-ce suffisant ?

   Deadpool_ps3_1     Deadpool_ps3_2

Old School (voire un peu trop)

Si un jeu pouvait être brillant uniquement par le charisme de son personnage, beaucoup seraient des “must have”. Hélas, Deadpool n’en est pas un. Si le héros est irréprochable, son environnement et ses graphismes sont en dessous de ce qu’on peut attendre d’une console de notre génération. High Moon n’a, en rien, essayé de pousser la console dans ses derniers retranchements et on pourrait presque dire que ce jeu provient de la Playstation 2 avec un petit filtre HD pour les textures.

Le gameplay est fade et totalement insipide. Pourtant le jeu fait la part belle au démembrement et autres actes de barbaries totalement jouissifs. La violence du soft est succulente et déale pour se défouler. Du moins en surface car Deadpool se révèle être un beat-them-all de mauvaise facture. Alors oui on se marre avec les allusions et rencontres avec d’autres personnages de l’univers Marvel mais cela ne suffit pas. Les combats ne demandent aucune rigueur, l’arsenal est faible et en plus de ne pas être très beau graphiquement, le jeu ne propose rien d’original dans l’élaboration des niveaux. Le système d’amélioration des armes est fait un peu à la va vite puisqu’il suffit surtout de s’occuper de la régénération de santé pour passer sans encombres les différents ennemis. High Moon a passé son temps à cacher les aspects négatifs plutôt que d’essayer de perfectionner son jeu.

   Deadpool_ps3_3     Deadpool_ps3_4

Shut up and take my money

On le sait, les adaptations sont souvent là pour proposer un produit dérivé d’un film et généralement les développeurs rentrent à peine dans leurs frais avec les ventes. Mais ici le bâclage de Deadpool laisse sceptique. Le film est encore en préparation et il n’y absolument rien qui justifie une sortie en 2013 et c’est ce qui rend ce jeu amer. Les faiblesses techniques sont nombreuses et on reprochera à Deadpool un énorme manque d’ambitions. Nous sommes sur Playstation 3 et le moteur peine à longueur de temps avec des saccades rendant quelques combats (déjà peu nombreux) vraiment pénibles.

De plus, il n’y aucun challenge dans la difficulté tant l’IA autorise tout et le gameplay est en décalage constant. La promesse Deadpool n’est pas tenue. Pire c’est un jeu paresseux qui survit uniquement par le fait d’avoir un personnage principal totalement dingue.

   Deadpool_ps3_4     Deadpool_ps3_5

Au final, Deadpool est un jeu décevant comportant autant d’humour et de moment fun que d’erreurs techniques et de choix de gameplay agaçants. Le jeu est recommandé pour les amoureux du Comics voulant à tout prix passer un peu de temps avec leur héros. Même si … pas sûr que ceux là apprécient vraiment le cadeau … le grand public non plus d’ailleurs …

Deadpool – La Note ActuGaming.be !
Durée de vie www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
7h pour l’histoire principale et une dizaine d’heures pour les extras (trophées etc) .
Graphismes www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Rendre parfait son héros est une chose. Négliger l’environnement et le level design en est une autre.
Gameplay www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Manette en main, le jeu peut devenir une vraie torture. L’IA est à la ramasse
Bande son www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Deadpool est un héro plutôt fun qui ne rate jamais l’occasion de sortir quelques vannes. A côté de cela, le tout restet très fade
La note finale www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Deadpool est techniquement à la ramasse et se sauve uniquement grâce au charisme du personnage qui porte seul sur ses épaules la lourdeur du jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *