Arcania : Gothic 4 sur Xbox 360

Arcania : Gothic 4 sur Xbox 360

Arcania Gothic 4 0

Développé par le défunt studio Spellbound Entertainement et distribué par l’éditeur en faillite JoWood Entertainement, Arcania : Gothic 4 se voit porté sur PlayStation 3 et Xbox 360 près de 3 ans après une sortie décevante sur PC. Sortie nécessaire ou dernier espoir de sortir un éditeur de la faillite ?

Arcania1     arcania2

Des premiers pas douloureux dans Arcania : Gothic

L’histoire se déroule quelques années après Gothic 3. Vous y incarnez un héros sans nom habitant un petit village sur l’île de Feshyr (celle-ci sera par la suite détruite par un roi despotique du nom de Rhobart III). Vous y perdez évidemment votre fiancée Ivy et décidez donc de vous venger. Original ? Non.. Après quelques cinématiques qui, avouons-le, sont jolies sans vous décoller la rétine, l’aventure peut enfin commencer !

Produits disponibles sur Amazon.fr

La prise en main est simple, voire simpliste : un bouton d’attaque, une touche pour tirer à l’arc, un bouton pour utiliser la magie, un bouton pour utiliser les objets, un autre pour sauter et un dernière touche pour esquiver ou pour effectuer des roulades. Ici, vous pouvez oublier d’éventuelles touches de sprint, de visée précise, … aucune combinaison n’est disponible …. Le gameplay est insipide et nous effectuons tout le temps les mêmes actions.

Sans compter que votre personnage est lent … trop lent ! On se retrouve à mitrailler le bouton de saut pour avancer plus rapidement dans l’aventure. On aurait pu s”attendre une mise à jour par rapport à la version PC mais non, à la place, nous retrouvons un succès du nom de “Lapin surexcité ” qui récompense votre 1000ème saut. Un succès très simple à obtenir …

arcania4     arcania5

Une aventure sans lendemain

En ce qui concerne les quêtes du jeu, elles se suivent et se ressemblent toutes. Vous rencontrez un personnage et celui-ci vous donne une quête … sans réelle intérêt. L’histoire n’a rien d’accrochant et les quêtes se résument à chercher un objet perdu, ramasser des végétaux (ou des minéraux afin de varier le tout), se débarrasser de certaines créatures, …

Rien de bien immersif donc. Ajoutez à cela un certain manque de personnalisation de votre personnage : nous ne pouvons pas choisir la classe de son personnage comme dans la plupart des RPG … nous remplit juste un tableau de compétences un peu trop simplifié. Autant être franc, personne ne peut passer des heures à peaufiner les caractéristique de son personnage sur Arcania : Gothic 4, il n’y a absolument aucun intérêt à le faire.

Arcania6     Arcania7

Un jeu dépassé

Graphiquement, nous ne sommes pas loin d’un jeu Playstation 2 ! Les textures prennent du temps à charger … et ce même dans les conversations de quêtes ! Si bien que, lors des premières secondes d’un dialogue, il est parfois impossible de distinguer clairement à quoi ressemble votre interlocuteur. De plus, le bestiaire n’est pas très varié et l?intelligence artificielle des ennemis est inexistante (le Requin des Marais est un excellent exemple de l’IA désastreuse).

Le jeu est clairement en retard d’une bonne dizaine d’années et les nombreux bugs vous obligent souvent à redémarrer votre console … quelle déception !

Arcania : Gothic 4 – La Note ActuGaming.be !
Durée de vie www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Il faudra compter au minimum une vingtaine d’heures pour terminer l’intrigue principale et la plupart des quêtes secondaires. Une fois fini, rien ne vous donne l’envie de vous y replonger.
Graphismes www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Une décennie de retard par rapport à ce que l’on nous propose à l’heure actuelle en matière de RPG.
Gameplay www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Simpliste et beaucoup trop classique. Une véritable plaie …
Bande son www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Les doublages sont peu crédibles. Malgré tout, quelques thèmes épiques sont sympathiques à écouter.
La note finale www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Nous avons réellement l’impression qu’Arcania : Gothic 4 est sorti sur nos consoles de salon dans le but de sauver (en vain) l’éditeur de la faillite. La concurrence est rude en matière de RPG (Skyrim, Demon’s Souls, Dragon’s Dogma, …) et le jeu peine à se trouver une place parmi ceux-ci (à cause de ces trop nombreux défauts).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *